Article au top :

Actions de préférence : de quoi s’agit-il ?




Le capital social d’une société est divisé en une multitude de titres qui confèrent des droits à leur propriétaire. Ces derniers ne possèdent pas toujours les mêmes objectifs au sein de la société. En effet, certains associés cherchent prioritairement à rentabiliser leur investissement alors que d’autres associés souhaitent pleinement participer à la prise de décision au […]
Lire la suite →

Notre questionnaire pour préparer votre cession d’entreprise

La cession de son entreprise se déroule en plusieurs étapes et la première consiste à entamer une réflexion sur le sujet, pour pouvoir préparer les conditions de la passation de pouvoir.

Viendront ensuite l’étape du diagnostic, l’évaluation de l’entreprise par un expert, la mise en place d’une fiscalité et enfin, la préparation de la communication de la cession et des points de négociation. Pour en arriver là, il faut donc aborder la première étape avec sérieux.

Le blog du dirigeant vous propose une série de questions auxquelles il vous faudra répondre avec précision pour envisager la cession de votre entreprise dans de bonnes conditions.  

 

Préparer les conditions de la cession de son entreprise : une réflexion est indispensable en amont

Notre questionnaire pour préparer votre cession d’entrepriseNous l’évoquions en introduction, céder son entreprise n’est pas une démarche qui s’improvise et elle relève souvent d’une décision difficile pour le dirigeant qui doit partir.

De nombreuses étapes attendent le cédant : un diagnostic de son activité, une évaluation du prix de vente, la mise en place d’une fiscalité et enfin, d’un plan de communication clair qui attire les profils de repreneurs recherchés.

Pour aborder la cession de votre entreprise dans de bonnes conditions, il est donc important de mettre à plat ses arguments et de réaliser un travail préparatoire avant de rencontrer les professionnels chargés de vous accompagner dans vos démarches. Vous entamerez alors votre collaboration sur de bonnes bases et serez compris de tous.

 

Les réflexions personnelles avant de céder son entreprise

Pour bien communiquer quant à la cession de votre entreprise ; pour être sûr que vos intérêts soient pleinement pris en compte, veillez à répondre à ces questions :

  • Les réflexions personnelles avant de céder son entrepriseQuelles sont les raisons de la cession de votre entreprise ?  Que ferez-vous ensuite ?
  • Avez-vous des associés ? Existe-t-il un pacte d’associés ? Y-a-t-il des contraintes réglementaires ou autres ou des accords liées à la transmissions d’entreprise ?
  • Une période de transition pour évoluer en partenariat avec le repreneur est-elle envisageable ?
  • Quelle est votre date limite au-delà de laquelle vous ne serez plus disponible pour intervenir auprès du repreneur ? Et la date au-delà de laquelle vous ne serez même plus disponible en tant que conseiller ponctuel ?
  • Savez-vous comment vous souhaitez transmettre votre entreprise  (cession du fonds de commerce, cession des parts sociales…) et si oui, comment et pourquoi ?
  • Avez-vous une idée de la valeur de votre entreprise ? De son prix de vente ?
  • Avez-vous une liste d’acheteurs potentiels ? Visez-vous un type d’acheteurs en particulier (vos salariés, vos proches…) ?
  • Avez-vous anticipé la fin de vos avantages en nature si tel est le cas actuellement (téléphone, véhicule, logement…) ?
  • Si votre conjoint travaille pour l’entreprise, qu’envisagez-vous à son sujet ?
  • Si vous êtes propriétaire des locaux de l’entreprise, souhaitez-vous les vendre également ? Pouvez-vous les vendre séparément ?
  • Si vous vivez au-dessus de votre local commercial, envisagez-vous de le céder aussi et de déménager ?

 

Pour préparer le diagnostic avant sa cession d’entreprise

Afin de ne pas tomber des nues quant aux résultats du diagnostic, mais aussi pour préparer vos atouts à mettre en valeur, vous pouvez au préalable :

  • Pour préparer le diagnostic avant sa cession d’entrepriseConsulter le prix de cession des entreprises de votre secteur et dont la taille et le niveau d’activité correspondent aux vôtres (en consultant les listes auprès de la Chambre de Commerce et d’Industrie)
  • Identifier les points de valorisation de votre entreprise: une clientèle fidèle et diversifiée, des investissements récents et modernes, l’absence de litige avec vos salariés et des ressources humaines harmonieuses de manière générale, un taux de croissance de votre rentabilité ou de votre chiffre d’affaires…
  • Prendre rendez-vous avec votre expert-comptable pour qu’il effectue un « pré-diagnostic » et vous établisse sa propre liste des points de valorisation.

 

La fiscalité liée à la cession d’entreprise

La fiscalité liée à la cession d’entrepriseEnfin, profitez de la disponibilité de votre expert-comptable pour envisager la fiscalité de la cession de votre entreprise :

  • Le montant de l’impôt et des prélèvements sociaux à prévoir
  • Les dispositifs fiscaux pour baisser l’imposition de votre plus-value (abattement pour durée de détention sur les cessions de titres, exonération pour départ à la retraite, exonération pour les petites entreprises…)

Sur ces bonnes bases, vous pourrez alors prendre contact avec les professionnels de la cession d’entreprise et entamer vos différentes démarches. Vous pouvez vous rapprocher de votre Chambre de Commerce et d’Industrie ou de votre Chambre des Métiers et de l’Artisanat. Les organismes consulaires disposent généralement de services dédiés à la cession d’entreprise. Par ailleurs, faites-vous accompagner par votre expert-comptable dans cette transition délicate, mais souvent emplie d’émotions et pour le moins valorisante, puisque vous transmettez le fruit de votre travail… Et vous pouvez en être fier !