Airbus A 380, un désastre économique